post-title Les pertes de roue affectent l’industrie du transport routier ! https://securiveur.net/wp-content/uploads/actualite-routier-perte-roues-camions.jpg 2017-05-01 14:24:31 yes no Publié par : Catégories : Actualité routière

Les pertes de roue affectent l’industrie du transport routier !

Pertes de roues de camions

La perte de roue est un problème mondial.

On estime que 80 % des accidents causés dans le monde par les pertes de roues sont des véhicules utilitaires.
Les écrous qui fixent la roue sur le moyeu peuvent se desserrer pour un certain nombre de raisons. Dans certaines circonstances, la roue risque de se détacher complètement avec des conséquences mortelles. Les coûts peuvent être énormes et inclure des coûts d’immobilisation (récupération et réparation des véhicules), de perte du chiffre d’affaires, d’augmentation des primes d’assurance, de frais juridiques, et ainsi nuire à la réputation de la société.

En 1995, l’Association des ingénieurs professionnels de l’Ontario a étudié ce problème et a publié un rapport au ministère des Transports et à l’Association de camionnage de l’Ontario.
Les États-Unis ont un problème similaire avec la perte de la roue et du matériel inférieur, selon le NHTSA (Bureau du National Highway Traffic Safety) Administration des défauts Investigation (ODI).
Le Royaume Uni se penche sur ce même problème. En 2008, le ministère des transports britannique a mené une étude sur «Le détachement de roues de véhicules lourds». Il estime que la fréquence annuelle de ces incidents au Royaume-Uni sont : Entre 7500 et 11000 incidents pour des problèmes de fixation de roue, entraînant entre 150 et 400 incidents de détachements de roue, dont 50 à 134 incidents entraîneraient un accident matériel, et de 10 à 27 incidents des accidents avec blessés et 3 à 7 incidents des accidents mortels.
Leur conclusion : « Une utilisation obligatoire de dispositifs de retenue d’écrou de roue ou d’indicateurs de mouvement, serait nécessaire ».

Dans une autre enquête menée auprès de 400 transporteurs nous informent que : 83% des répondants avaient connu un relâchement des écrous de roue à un certain moment dans leur carrière, 62% des répondants avaient subi une perte de roue dans leur carrière, 32% des transporteurs craignent que malgré tous leurs efforts, la perte de roue pourrait se produire.

Les accidents avec des détachements de roues sont souvent décrits dans les journaux comme des «accidents rares”. Cela reflète un manque de prise de conscience.

Une roue d’un véhicule utilitaire est maintenu en place par 6 à 10 boulons. Ces boulons ont été conçus pour fournir la puissance exacte de la force de serrage nécessaire à maintenir la roue en place.
Avec l’âge , les boulons se dégradent, la force de serrage diminue et devient insuffisante pour assurer un maintien correct de la roue. Lorsque la force de serrage diminue, plusieurs facteurs peuvent forcer les écrous de roue à se desserrer et/ou se casser : comme un mauvais état des noix et des filets endommagés, les roulements des roues qui surchauffent, les mauvaises conditions routières, les surfaces de contact contaminés (par de la peinture, de l’huile, de graisse ou de la saleté), un entretien des véhicules inadéquat, la dilatation thermique différentielle dans les composants communs, les freins qui ne seraient pas correctement ajustés, les vibrations que subissent les roues, l’erreur humaine.

Combien de fois dans une année, une roue est sortie pour l’entretien ?
Six fois par an, plus au moins, pour l’examen des freins, les crevaisons…
A chaque changement de roue, il est possible qu’il y ai un risque d’erreur humaine, même dans les flottes rigoureusement entretenues.